Pharmacies Bernard

Comment les vaccins fonctionnent-ils ?

Covid-19 : quels sont les enjeux de la vaccination ?

 

Avec l’arrivée du vaccin contre l’épidémie de Covid-19, il est utile de rappeler le but et le fonctionnement de la vaccination. C’est pourquoi nous avons décidé de faire un point sur la protection vaccinale en évoquant ici ses origines, ses objectifs, son mode d’action ainsi que le principe de l’immunité collective face au coronavirus.

 

L’histoire de la vaccination

 

Le principe de la vaccination remonte à l’Antiquité, lorsque l’on commence à s’apercevoir que les personnes infectées une première fois par certaines maladies ne contractaient pas l’infection une seconde fois. La première protection vaccinale voit le jour au 18ème siècle sous une forme empirique puisqu’elle consistait à introduire dans l’organisme du pus provenant de personnes infectées par la variole. Il faut attendre le 19ème siècle et les travaux de Louis Pasteur pour voir apparaître le premier vaccin atténué, un procédé vaccinal créé à partir d’un virus ou d’une bactérie dont l’activité a été suffisamment réduite pour ne pas déclencher la maladie, mais capable de provoquer une réponse immunitaire satisfaisante. Testé sur des animaux, le principe de la vaccination n’aurait pas pu s’appliquer aux Hommes sans les recherches de Louis Pasteur. En effet, ce dernier concentre ses recherches sur le virus de la rage qui touche à la fois les animaux et les humains, lui permettant ainsi de mettre au point la vaccination humaine. Grâce au développement des méthodes de culture de virus, la vaccination a depuis permis d’éradiquer de nombreuses maladies à travers le monde et les époques. Certains vaccins sont aujourd’hui devenus obligatoires dans de nombreux pays, même si une grande partie de la planète n’a pas encore accès à une couverture vaccinale suffisante.

 

En quoi consiste la vaccination ?

 

La vaccination est un procédé médical visant à protéger une population donnée contre un virus ou une bactérie. Son objectif est de protéger à la fois la personne vaccinée et son entourage, ce qui permet de limiter les risques d’épidémie, voire de pandémie. Le principe est le suivant : on inocule un agent infectieux ou une substance microbienne dans l’organisme afin de créer une immunité face à l’élément pathogène injecté. Aujourd’hui, il existe deux types de vaccination :

  • Les vaccins préventifs tels que celui de la Covid-19 dont le but est de prévenir le développement d’une maladie infectieuse ou bactérienne.
  • Les vaccins thérapeutiques destinés à traiter le cancer qui aident quant à eux à lutter contre les pathologies déjà présentes.

 

Comment fonctionne un vaccin ?

 

Le fonctionnement de la vaccination est complexe et variable en fonction des agents pathogènes qu’il s’agit de combattre. Pour schématiser, on administre une forme atténuée ou inactivée d’une bactérie ou d’un virus. Une fois que l’organisme entre en contact avec l’agent pathogène, le système immunitaire produit des anticorps et des « cellules mémoires » telles que des lymphocytes qui vont apprendre à reconnaître la maladie pour pouvoir réagir très rapidement lors d’une éventuelle contamination. La vaccination repose donc sur le principe de l’immunité acquise qui permet aux cellules d’apprendre, de s’adapter et de mémoriser afin de diriger une réponse spécifique contre un agent pathogène donné. Elle aide l’organisme à mettre en place des moyens de défenses spécifiques plus rapidement, ne laissant pas le temps aux virus et aux bactéries de se développer.

 

Qu’est-ce que l’immunité collective ?

 

Nous l’avons vu, la vaccination est bénéfique sur le plan individuel puisqu’elle permet de protéger chaque personne vaccinée. Mais son intérêt est également collectif puisqu’elle permet de réduire les contaminations avec les risques de pandémie qu’elles représentent. Pour pouvoir être bénéfique sur le plan collectif, la vaccination doit être effectuée chez une large part de la population afin de créer une immunité de groupe. Aussi appelée immunité collective, l’immunité de groupe correspond au pourcentage de la population ayant été vacciné ou infecté naturellement par la maladie, et qui par conséquent, est protégé d’une éventuelle réinfection. À partir du moment où l’immunité collective est atteinte, l’agent pathogène ne parvient plus à se propager puisqu’il se heurte à une trop grande quantité de personnes protégées. En prenant l’exemple de la Covid-19, le pourcentage de personnes immunisées nécessaire est estimé à environ 70% de la population. La vaccination représente donc un enjeu majeur en termes de santé publique mais également pour la reprise de l’économie face à la crise du coronavirus.

 

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

L’article Comment les vaccins fonctionnent-ils ? est apparu en premier sur Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma.

Recherche

Articles récents

Enable Notifications    Ok No thanks