Pharmacies Bernard

Prévenir les problèmes cardio-vasculaires, ça commence dans l’assiette

Une recherche de l’American Heart Association fait le lien entre l’alimentation et la santé du cœur. L’étude présente 10 conseils alimentaires pour garder un cœur en bonne santé. Voici les grands axes.

Percevoir l’alimentation comme un ensemble

Premier constat : il n’existe pas d’aliment miracle ! Équilibrer au maximum son alimentation et garder à l’esprit que les régimes basés sur la privation constituent rarement une bonne solution, permet de garder une ligne de conduite sur le long terme. Aucun aliment n’est bon ou mauvais en soi, tout est question de quantité. Varier et modérer les apports, voilà deux principes fondamentaux pour s’alimenter sainement !

Nourriture et activité physique, deux alliés

Pour éviter les problèmes cardio-vasculaires, l’AHA préconise d’adapter son alimentation en fonction de son activité. En effet, un marathonien aura besoin d’un apport conséquent en glucide, ce qui n’est pas le cas pour quelqu’un restant assis toute la journée. Réduire le sucre est un conseil pour garder un cœur en bonne santé.

Les grains entiers pour plus de nutriments, les aliments non transformés à privilégier

La plupart des farines ou des céréales que nous consommons sont raffinées à l’extrême et donc pauvres en nutriments. De plus, les glucides présents dans les céréales raffinées sont très rapidement assimilés par l’organisme, provoquant des pics de glycémie favorisant ensuite les fringales. Un cercle vicieux se met alors en place, avec des grignotages de produits sucrés pour compenser. Le fait d’éviter autant que faire se peut les aliments très transformés ou les plats préparés permet de mieux contrôler ses apports nutritionnels.

Des sources de protéines variées

Les protéines sont nécessaires à l’organisme, elles participent notamment au bon fonctionnement des muscles. Pensez cependant à limiter la viande rouge, très riche en acides gras saturés. Préférez les viandes plus maigres comme la volaille. Le poisson est également recommandé. Par ailleurs, les légumineuses, comme les lentilles ou le soja, fournissent également des protéines de grandes qualités nutritionnelles.

Limiter alcool et sel, choisir les bonnes huiles

Une consommation raisonnée d’alcool et une diminution du sel permettent de conserver une bonne santé cardio-vasculaire. Le sel en trop grande quantité a un effet hypertenseur et est donc délétère sur la santé des artères. Les huiles d’olive et de tournesol sont les deux huiles les meilleures pour le cœur. L’huile de palme, tout comme l’huile de coco contiennent quant à elles une trop grande quantité d’acide gras saturés.

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé ou d’une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

L’article Prévenir les problèmes cardio-vasculaires, ça commence dans l’assiette est apparu en premier sur Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma.

Recherche

Articles récents